100_8917

18h30 08 Aout 2010, dernière sortie peuche sur la petite creuse.

J'enfile mes bottes qui ne resteront sèches que pour traverser les champs. Et très rapidement j'ai de l'eau au dessus des genoux.

Après quelques lancer plus ou moins hasardeux. Ma petite sèche de prédilection (corps jaune ackle gris) finit par ce poser à peu prés convenablement. Et la petite friture ne tarde pas a y être sensible.100_8934

Après avoir fait quelques petits ateliers démêlage, je me décide à prospecter les postes ou ce manifestent de plus gros spécimens de "Blancs". Toujours entre dé-tricotage et lancer monopolisé par les gobages d'ablettes; je fini par ferrer un petit blanc pas feignant.
Il prends la mouche franchement, après un ferrage de la mort qui tue il n'embarque mon leurre au fond de la rivière à toute vitesse.
Son petit combat fut court mais très dynamique. Ma vielle canne action spaghetti achetée au vide grenier de "La Dapeyre" n'y est pas étrangère.

100_8919

Je retape après un chapelé d'ablette, un blanc plus petit que le précédent. Les gros gabarits ne se sont pas manifestés au gobage, et même pas à la vue.
Un voisin et ami d'enfance soupçonne lui, les Américaines (les écrevisses) d'être la cause de ce déficit. Depuis ces dernières années elles envahissent dangereusement les cour d'eau au détriment des autres espèces.

Après ces quelques jours de pêche sur la "Petite Creuse" c'est avec un peu d'inquiétude que je quitte le lieu de pêche de mon enfance en me disant: Ou sont les Gros blancs?

Autrement la rivière est toujours incroyablement belle. Sa faune et sa flore propose à chaque sortie
une balade inoubliable.

Voilou les Astrospeucheurs des prises modestes en kg mais énormes en plaisir. La peuche si vous êtes d'accord avec moi c'est un tout!

1 100_8922